Please, recommend our website to your friends in Australia and USA and you’ll get an extra discount for Levitra cialis online australia Erectile dysfunction will never be a problem again. Browse our website to find the necessary impotence treatment in the required dose.

Societedugrandparis.fr

DU GRAND PARIS
Première exposition sur le futur métro
et ses territoires
du 13 juin au 20 septembre 2015
au MAC VAL
Dossier de présentation
partenaires et presse
Musée d'art contemporain
« Les voici donc dans le Sud, et
c'est comme si le soleil était
plus vif, la nature plus riante et
l'air plus léger. Finie la plaine
sans perspective et presque
sans paysage. Un autre pays ?
Ici la banlieue ondule et verdoie ».
Les Passagers du Roissy
Dossier de présentation
partenaires et presse
Les Passagers du Grand Paris Express
Première exposition sur le futur métro et ses territoires
Du 13 juin au 20 septembre 2015 Musée d'art contemporain du Val-de-Marne Place de la libération, 94400 Vitry-sur-Seine Une exposition présentée et produite par la Société du Grand Paris, en partenariat avec le Département du Val-de-Marne et Orbival. L'Institut national de l'audiovisuel en est le partenaire artistique.
Commissariat : Alexia Fabre, conservateur en chef du MAC VAL
Scénographie et conception graphique : Intégral Ruedi Baur


Président du Directoire de la Société du Grand Paris
« Cette exposition au MAC VAL, En s'entourant des meilleurs à quelques pas de la future gare créateurs, cette exposition est de Vitry-sur-Seine, est une étape aussi l'occasion de partager importante dans la vie du l'exigence d'innovation et de Grand Paris Express. À la veille des créativité qui nous anime et se premiers grands chantiers, nous concrétise chaque jour dans dévoilons la fabrique du métro et toutes les dimensions de la présentons au plus grand nombre conception du projet. C'est ce les premiers résultats de nos futur qui arrive sous nos pieds et études engagées depuis 2010. En je remercie Alexia Fabre, images, en maquettes, en dessins commissaire de l'exposition, ou en paroles, ce sont les pour avoir tenu le pari de cette coulisses de la construction du invitation au voyage dans le métro futur métro qui seront révélées de demain, le Grand Paris Express. avec le travail des ingénieurs, des Je remercie également le conseil géologues, des urbanistes, des départemental du Val-de-Marne designers et des architectes.
et son président Christian Favier de nous accueillir au MAC VAL.
L'architecture des 16 futures gares de la Ligne 15 Sud sera exposée, Enfin, je souhaite que cette ces gares qui vont être amenées exposition soit un espace de à jouer un rôle majeur dans le découvertes, un temps privilégié développement de la métropole d'échanges et de rencontres entre de demain, et l'impact de ce grand nos équipes de concepteurs et les projet sur les territoires sera mon- habitants, les riverains, les futurs tré sous ses différentes facettes : le usagers de ce nouveau métro et développement durable, le déve- surtout la jeunesse ! C'est bien loppement urbain, l'économie, le les jeunes qui seront les premiers désenclavement, l'emploi, sans voyageurs de demain, ces oublier la culture. passagers du Grand Paris Express. »


Christian Favier
Président du Conseil départemental du Val-de-Marne, Sénateur,

« Depuis son ouverture en 2005, Pour tous ceux — élus, forces éco- le MAC VAL – Musée d'art nomiques et sociales, citoyens — contemporain du Val-de-Marne qui se sont mobilisés avec Orbival, contribue à la rencontre entre la cette exposition permet de création contemporaine et le public mesurer le travail accompli depuis le plus large. Espace d'expression, près de dix ans. À l'heure où les de dialogue et de confrontation premiers travaux du nouveau de la population avec l'art de métro débutent dans le son temps, il offre à chacun par Val-de-Marne, c'est donc avec une le moyen des voies originales et grande fierté que le Département inédites de construire sa accueille dans le cadre d'un compréhension du présent et sa partenariat actif cette exposition vision de l'avenir. qui prouve que ce nouveau métro est déjà bien plus qu'une simple Pour le dixième anniversaire du ligne rouge sur une carte, déjà musée, c'est au cœur de ce projet une réalité. » que l'exposition Les Passagers du Grand Paris Express s'inscrit, en nous invitant à la rencontre de ce métro qui va changer nos vies. La Ligne 15 Sud, 32 kilomètres et 16 gares, se dévoile ici pour la première fois : il sera bien entendu question de mobilité, d'urbanisme et d'architecture, mais aussi de territoires, de développement équilibré et d'emploi, de nouveaux liens, de société et de culture. Présentation du projet d'exposition
Le mot d'Alexia Fabre, commissaire de l'exposition Une première exposition sur le Grand Paris Express Le projet du Grand Paris Express et la Ligne 15 Sud Le mot de Ruedi Baur, scénographe de l'exposition Plan général de l'exposition Visions du territoire Voyage aux confins du Grand Paris Portraits de villes L'ici et maintenant Encore plus grand Pour aller plus loin
Autour de l'exposition Les architectes du projet Les artistes et illustrateurs Les acteurs du projet Informations pratiques


Le mot d'Alexia Fabre
Conservateur en chef du MAC VAL, Commissaire de l'exposition

« Je suis heureuse d'avoir été invitée par Ce projet comporte une part la Société du Grand Paris à réaliser essentielle de création car c'est cette exposition consacrée au Grand également un immense chantier Paris Express accueillie au MAC VAL. architectural qui fait appel à de Une histoire commune nous lie déjà. nombreuses et diverses agences En effet, dès 2006 le Département d'architectes. Deux très grands du Val-de-Marne s'est engagé dans photographes ont été invités à ce projet de nouveau transport avec donner leur vision des territoires de l'association Orbival qui a, en 2010, la Ligne 15, le regard profondément exposé au musée l'avancée de cette humain de Françoise Huguier sur les habitants, un regard construit et réflexif sur la diversité des paysages, Le musée a été invité par la Société urbains, naturels et humains dans les du Grand Paris à participer à l'équipe images de Pierre-Olivier Deschamps.
qui a inventé et écrit la dimension artistique et culturelle des futures Nous avons invité Ange Leccia à créer gares de la Ligne 15 du Grand Paris une œuvre inédite, installation qui Express. Cette ambition, souhaitée plonge les visiteurs dans son univers par la Société du Grand Paris rejoint d'images filmées par l'artiste ou d'une certaine façon le projet du MAC d'archives issues de l'Institut national VAL, son inscription dans son terri- de l'audiovisuel, de sons et de toire, l'attention portée à sa popula- musique et les transporte vers tion et l'exigence pour son public en d'autres ailleurs, autant de voyages, étant contemporain de son temps. Il de rencontres, de futurs possibles. est question d'offrir à tous la chance de rencontrer l'art, de le mêler à la vie Enfin, le MAC VAL, avec ce nouveau en l'invitant au cœur des gares. métro, sera relié à de nouveaux territoires, il deviendra plus proche Comme le musée est aussi un lieu de de nombreux habitants qui en étaient vie, un lieu de rencontre des artistes, encore séparés, éloignés. Ce nouveau des œuvres et du public, les gares du transport va transformer nos rapports Grand Paris Express seront plus que aux territoires, la façon dont ceux-ci des gares car elles accueillent des sont perçus et s'envisagent services, des activités, et feront ainsi eux-mêmes : la vie va changer ! » une place au temps : celui de la ren- contre, celui de la réflexion, le temps de la découverte. Une première exposition sur
le Grand Paris Express
L'exposition, qui se tiendra du Cette exposition qui se déploie 13 juin au 20 septembre 2015 au sur plus de 1 000 m2 dévoilera MAC VAL permettra de découvrir, notamment les maquettes des pour la première fois, la conception futures gares et sites industriels de ce grand projet de transport, de la Ligne 15 Sud, les différents marquée par l'invitation d'agences temps du projet et des chantiers, d'architecture à créer des gares leurs enjeux, en empruntant le singulières et uniques qui offriront chemin des villes qui, dans leur plus qu'un espace de transport, diversité, composent ce qui va un lieu de vie, des services, des devenir un nouveau territoire. activités culturelles, du temps Histoire, présent, technologie, gagné et partagé. création… seront ici rassemblés pour donner à voir ce transport de demain et donner aussi la parole à celles et ceux qui le fabriquent, comme à ceux qui l'emprunteront.
Charles de Gaulle Clichy — Montfermeil P. Picasso LIG
Villejuif Institut


Le projet du Grand Paris Express
et la Ligne 15 Sud
200 kilomètres de lignes, 68 La Ligne 15 Sud sera le premier gares formeront d'ici 2030 le tronçon du Grand Paris Express réseau du Grand Paris Express. à être mis en service fin 2022. Au commande de ce projet El e reliera 16 gares, de Pont de unique et hors normes, la Sèvres à Noisy-Champs, en 35 Société du Grand Paris est en minutes. El e desservira alors 22 charge de concevoir et construire communes et concernera plus le futur métro. Deux lignes du d'1 mil ion d'habitants. Ce sont réseau existant et quatre nouvelles ainsi de grands équipements qui lignes de métro automatique seront desservis comme relieront les territoires du Grand l'Institut Gustave Roussy à Vil ejuif, Paris. Plus qu'un projet d'aména- le MAC VAL à Vitry-sur-Seine, gement de transport, le Grand l'hôpital Henri Mondor à Créteil… Paris Express est porteur de transformations urbaines, sociales et culturelles sans précédent.


Le mot de Ruedi Baur
Designer, scénographe de l'exposition
« L'exposition ‹ Les Passagers du grands livres suspendus à la Grand Paris Express › est pour présentation des 18 maquettes des nous l'occasion de placer le futures gares et sites industriels visiteur dans un espace du tronçon Sud, en passant en d'information et un univers revue les esquisses des projets, graphique proche de celui d'une en poursuivant par les portraits future gare du réseau. Dès le illustrés des quartiers où seront parvis l'enseigne de la ‹ gare MAC implantées les futurs gares, par VAL › l'accueille pour ensuite le les portraits photographiques des plonger dans l'histoire de la voyageurs de Françoise Huguier, représentation cartographique du par les portraits photographiques territoire du ‹ Grand Paris ›, des paysages de Pierre Olivier depuis son centre vers sa Deschamps, par l'immersion dans banlieue. Une vaste table animée l'atmosphère du voyage imagé et traite du bouleversement de la sonore du métro par Ange Leccia, topographie tout en constituant la future Ligne 15 prend forme une nouvelle carte mentale que grâce à un imaginaire riche et les lignes de métro 15, 16, 17 et 18 parviendront à constituer. En accompagnement, un mur Un forum de discussion et une interactif permettra aux visiteurs bibliothèque accompagneront cet de simuler et de comprendre la ensemble simple et cohérent afin manière de se déplacer dans le de débattre et d'échanger sur les réseau des transport en commun futurs usages à venir. en 2020 puis en 2030.
Une nouvelle police de caractères Le parcours scénographique se conçue dans le cadre du système déploie en plusieurs séquences d'information public sera testée dont les contenus expriment de à cette occasion, elle permettra manière concrète, sensible, mais également de se plonger dans aussi subjective les enjeux du l'atmosphère graphique des gares Grand Paris Express. Des sensibles du futur » thématiques portées par les L'exposition en 11 séquences
L'exposition se déroule en 11 séquences, jusqu'à la salle des maquettes où sera dévoilé le visage des premières gares du Grand Paris.
Espace public, comme un parvis Visions du territoire, nouvelles représentations du Grand Paris Portraits d'habitants, l'approche intimiste de Françoise Huguier Forum, un lieu d'échanges et Grands livres, le récit du grand projet Sous nos pieds, le sous-sol, Esquisses, l'atelier des gares Portraits de ville, cartographies « L'Ici et maintenant », paysages photographiques de Pierre-Olivier « Encore plus grand », une œuvre immersive par Ange Leccia Maquettes, le visage des premières



1. Espace public
Comme un parvis de gare
Le temps de l'exposition, le parvis du musée prendra l'air d'un parvis de gare. Dans quelques années, le musée sera en effet à proximité de la future gare « Vitry Centre » de la nouvelle Ligne 15 du métro du Grand Paris. L'intermodalité, c'est à dire les futures connexions, seront rendues visibles et les différentes directions données. Œuvre de la collection du musée, La Concentration des services, de Julien Berthier, fait déjà écho à ce qui pourra être proposé dans les futures gares du Grand Paris. Elle incarnera également leur dimension culturelle, la rencontre avec l'art de notre temps, proposée aux visiteurs du musée et aux futurs usagers de la Ligne 15. Depuis cet espace public, on apercevra une représentation d'un arbre symbole des « gares sensuelles », concept inventé par l'architecte Jacques Ferrier et décliné dans toutes les gares du futur réseau.


2. Visions du territoire
Nouvelles représentations du Grand Paris
Le hall d'accueil du musée sera Invitation au voyage, cette une entrée symbolique dans le immersion sera un point de départ réseau de métro et ses territoires. pour interroger la relation entre le Des cartographies anciennes et plan de métro, la carte du Grand actuelles et différents plans du Paris Express, les représentations réseau seront projetés pour donner et imaginaires des territoires à voir une multitude de visions dans le temps et l'espace. Un écran interactif permettra aussi de calcu- ler son temps de trajet d'un lieu à un autre aujourd'hui, en 2020 et 3. Voyage aux confins du Grand Paris
L'approche intimiste de Françoise Huguier
Des territoires aux habitants, la La photographe a ensuite pris le voix et les images de Françoise parti de reconstituer leurs différents Huguier nous guideront pour aller univers à travers de grandes à la rencontre de ceux qui vivent, mosaïques d'images. A l'entrée du travail ent dans le Grand Paris.
forum où se tiendront conférences et ateliers, on entendra alors une De Créteil à Aulnay, en passant première parole, cel e de l'artiste par Issy-les-Moulineaux ou nous raconter son exploration.
Bois-Colombes, el e a partagé des moments privilégiés avec des colocataires, famil es, ingénieurs… dont le quotidien et la vie seront transformés prochainement. Un lieu d'échanges et de débats
Dans l'espace adjacent, une grande table ronde sera le lieu de partage du projet. La biblio- thèque sera fournie d'ouvrages sur le Grand Paris, les métros du monde… Architectes, artistes, acteurs du Grand Paris, experts et visiteurs se réuniront pour échanger lors de conférences. Des ateliers pour enfants ou adultes permettront d'investir des territoires, champs de réflexions liés à l'exposition. Tout au long de l'exposition, la parole sera avant tout donnée aux habitants. Chacun pourra laisser la trace de son passage sur le mur 5. Grands livres
Le récit du grand projet
L'exposition se livre à un exercice de taille : donner à voir et à comprendre ce projet hors norme aux futurs passagers du Grand Paris Express. Le territoire métropolitain, le tracé du réseau, l'ingénierie technique des chantiers, les transformations engendrées sont autant de sujets que de grands, très grands livres exploreront. Au fur et à mesure des pages tournées, nous serons plongés dans le projet au travers de ses multiples di- mensions — urbaines, sociales, culturelles, techniques. 6. Sous nos pieds
Le sous-sol, la géologie
Les tunnels du métro étant premières images de ce voyage au construits sous l'ensemble des cœur du Grand Paris Express : les infrastructures et réseaux existants coupes géologiques montreront (parkings, canalisations, voies du les différents niveaux et strates de RER ou du métro, etc.), les futures couches terrestres. gares du Grand Paris Express Aussi, de pre mières percées ont auront la particularité d'être très été réalisées : des carottes de profondes, certains quais se situant sondages laisseront le visiteur à 50 mètres sous terre. Les études s'imaginer cette matière remuée et travaux d'ingénierie permettent par chantiers, traversée par les aujourd'hui de donner à voir de SV - Sables verts Am - Alluvions modernes SO - Calcaire de Saint Ouen Actuelle ou moderne EbGV - Eboulis / Colluvions à SB - Sables de Beauchamp dominante d'Argile verte EbMFL - Eboulis / Colluvions à dominante de Masses et MC - Marnes et caillasses EbCG - Eboulis / Colluvions à dominante de Calcaire CG - Calcaire grossier SS - Sables supérieurs Sables de SAINT MAUR CRETEIL LP - Limons des Plateaux LE VERT DE MAISONS Aa - Alluvions anciennes FG - Fausses Glaises TB - Calcaire de Brie SA - Sables d'Auteuil GV - Argile verte AP - Argile plastique MP - Marnes de Pantin CM - Marno-calcaire du Montien MA - Marnes d'Argenteuil CBt - Craie à silex du Campanien Crétacé supérieur MFL - Masses et Marnes du Gypse CBc - Craie à Silex du Campanien CC - Calcaire de Champigny Limite stratigraphique supposée MIG - Marnes Infragypseuses 7. Esquisses
L'atelier des gares
En 2013, la Société du Grand créateur et leur manière de tra- Paris a lancé des consultations duire le concept de « gare sensuelle » d'ingénierie et d'architecture pour développé par l'architecte Jacques la créa tion des 16 gares et des Ferrier. Cette grande fresque sera deux sites pour la maintenance et complétée de l'ensemble des d'entretien des trains de la Ligne croquis, plans, coupes et dessins 15 Sud. Cette consultation, et techniques produits depuis le l'ensemble des travaux conduits démarrage des études de concep- depuis, il lustrent l'ambition de tion. Elle témoignera du foisonne- création de ce grand chantier, ment et de la richesse des travaux qui fait appel à de nom breuses déjà réalisés. Tel un grand chantier agences d'architectes pour ses de l'imaginaire, les projets archi- gares. Au total, plus de 90 agences tecturaux dialogueront autour de ont concouru, 11 ont été retenues ces différents possibles, de styles pour cette ligne. Se ra présentée architectu raux, de rapports à la une grande partie de ces vues technique, au territoire et à la ville.
d'architectes qui donnent à voir la vision singulière de chaque 8. Portraits de villes
La Ligne 15 Sud du Grand Paris proposent permettront en effet Express va traverser et relier des de découvrir un paysage à la fois territoires, tous de nature diffé- lisible, sensible et incarné. Ces rente, avec leur identité propre, cartographies personnelles des personnalités en mutation, témoigneront d'une interprétation renforcées par l'arrivée de ce des territoires, de leurs repères, de nouveau transport. Pour en rendre leur histoire, et donneront ainsi à compte, 16 illustrateurs donneront à chacun une possibilité de se projeter, voir leur « portrait de ville », un personnellement, dans ces villes, portrait singulier par quartier de gare. Les illustrations qu'ils 9. L'ici et maintenant
Paysages photographiques de Pierre-Olivier Deschamps
Un autre regard singulier sur ces territoires sera donné à travers l'objectif du photographe Pierre-Olivier Deschamps, de l'Agence VU. Il a été invité par la Société du Grand Paris à dresser un inventaire visuel des sites où s'implanteront les Il a parcouru le territoire en empruntant les transports en commun, a fixé les lieux des gares, actuelles et futures, les villes dans leurs diversités, leur urbanisme, leur organisation, leurs couleurs. 84 images ont été retenues sur un fonds conséquent d'environ 4 000 vues géolocalisées. Elles composeront un mur d'images noir et blanc, grille de lecture qui croise une méthodologie précise avec un regard personnel, au carrefour de l'inventaire photographique et d'une expérience sensible du 10. Encore plus grand
Une œuvre immersive de Ange Leccia
Invité à créer une œuvre sur avec l'Institut national de l'audiovisuel, « Les Passagers du Grand Paris Ange Leccia composera Express », l'artiste-vidéaste Ange une œuvre visuelle et sonore, Leccia emportera les visiteurs dans environnement d'images et de un univers singulier, proche et sons, immergeant le visiteur. lointain à la fois, intime, personnel Chacun sera invité à vivre une et universel en ce que chacun s'y expérience, celle du voyage et de retrouve ou y rejoint une partie de l'ailleurs, tant imaginaire que sa propre histoire. En complicité possible, à inventer et à créer.
Le visage des premières gares
Incarnation du nouveau métro, de l'ambition culturelle du Grand Paris Express mais aussi de sa réalité dans les villes, les 16 gares seront représen- tées par leurs maquettes à l'échelle 1/200e, comme les deux sites de maintenance, et données à voir au public pour la première fois. Si toutes les gares répondent au concept de « gare sensuelle » développé par le groupement Jacques Ferrier, les maquettes le traduiront chacune à sa façon et révèleront les intentions architecturales de leurs équipes respectives. Ces maquettes seront accompagnées des interviews des architectes ainsi que des images des Autour de l'exposition
L'exposition sera accompagnée et et la représentation d'un territoire, prolongée par plusieurs moments atelier « les Portes du temps » d'échanges et de visites pour pour le jeune public en présence susciter un large partage du d'un illustrateur de l'exposition ; projet. Outre la mise à disposition d'outils d'aide à la visite (audioguide Des cycles de rencontres le
et guide de l'exposition), différents week-end : échanges avec les temps forts seront proposées : architectes de la ligne 15 Sud, les photographes de l'exposition et Des visites tout type de public
experts de thématiques liées au pour découvrir l'exposition, les Grand Paris et au réseau ; mercredis et le week-end : visites à la découverte de l'exposition ou … et des évènements tout au
sur des thématiques du Grand long de l'exposition : workshop Paris Express, visites ludiques sur des prototypes numériques, pour les enfants et familles, visites vidéo-projections, parcours, multisensorielles pour les personnes concerts… rythmeront l'été ! en situation de handicap ; Le programme complet sera Des ateliers pour enfants et
présenté à l'ouverture de adultes sur le Grand Paris Express l'exposition.
et ses territoires, en semaine et le week-end : ateliers « À la découverte de la Ligne 15 », ateliers « La Carte et le territoire » sur la cartographie Les architectes du projet
Agence Nicolas Michelin & Associés (ANMA)
L'Agence Nicolas Michelin & Associés investit depuis de nombreuses années dans des recherches et une production innovante dans les domaines de l'architecture, l'urbanisme et le paysage. Elle croise à toutes les échelles, les réflexions architecturales et urbaines et nourrit les projets avec des contributions d'artistes et de spécialistes notamment en environnement. Sur la Ligne 15 Sud, ANMA est chargée de concevoir la gare de Créteil l'Échat et de Saint-Maur Créteil.

Ar-thème associés
Le travail actuel de l'atelier est à l'image de son histoire, d'abord appuyé sur une démarche architecturale sensible et humaniste associant Bernard Kohn et Jean-Pierre vaysse qui a repris la responsabilité de la conception des projets depuis septembre 2000. Ce travail est axé sur les espaces, équipements et lieux publics et d'une manière générale sur les projets mettant en jeu la collectivité à des échelles multiples… Sur la Ligne 15 Sud, l'atelier Ar-thème Associés est chargé de concevoir la gare d'Arcueil - Cachan.

Atelier Marc Barani
L'Atelier Barani compte à son actif la réalisation du pôle multimodal du tramway de l'agglomération niçoise, avec une vision très prospective de l'architecture, imprimée par Marc Barani. L'atelier exerce en équipe pluridisciplinaire qui regroupe toutes les thématiques en rapport avec la construction et les hommes comme l'anthropologie, la sociologie, l'économie, l'urbanisme, la sculpture. Sur la Ligne 15 Sud, l'Atelier Barani est chargé de concevoir la gare de Bagneux M4 et le
site industriel de Vitry.
Barton Willmore International
Le cabinet britannique est une référence internationale en matière d'urbanisme, de design urbain, d'architecture, de recherche. Il intègre dans ses prestations des analyses d'impact et une approche intégrée afin de fournir des solutions durables et économiques pour le Grand Paris Express. Barton Willmore International est chargé de la charte urbaine, paysagère et architecturale des sites industriels
du Grand Paris.
L'agence Brunet Saunier Architecture revendique le caractère « pluriel » de ses créations, qui s'inscrivent dans une continuité, modernité et « simplexité », qui consiste à traiter la complexité pour aboutir à des solutions toujours plus simples. Sur la Ligne 15 Sud, le cabinet Brunet-Saunier Architecture est chargé de concevoir la gare d'Issy RER.
Dominique Perrault Architecture
Depuis 30 ans et à travers ses grandes réalisations comme la BNF à Paris ou l'université souterraine EWHA à Séoul, l'architecte Dominique Perrault montre son intérêt pour l'architecture souterraine, qu'il appelle le « groundscape ». Membre depuis 2012 du Conseil Scientifique de l'Atelier International du Grand Paris, il travaille sur la question de la résilience et de l'adaptation des grandes métropoles aux changements climatiques. Sur la Ligne 15 Sud, Dominique Perrault est chargé de concevoir la gare de Villejuif Institut G Roussy.
JFA Jacques Ferrier architectures
Jacques Ferrier crée son agence à Paris en 1993. Ses réalisations comprennent des ouvrages culturels, des bâtiments de prestige, des équipements publics, des centres de recherche et des projets urbains qui s'inscrivent dans une même philosophie d'agence : créer une architecture et une ville pour une société durable. En 2010, il s'associe à Pauline Marchetti pour créer une nouvelle structure, Sensual City Studio, un laboratoire de recherche pour une approche prospective, humaniste et sensible de la ville et de l'architecture. Pour le Grand Paris Express, l'agence JFA est chargée du conseil en
architecture et en design des gares du Grand Paris.
Après 25 années passées à concevoir des espaces destinés à accompagner l'homme en mouvement dans la ville, Jean-Marie Duthilleul a progressivement développé une réflexion et une pratique, basées sur des méthodes de conception spécifiques, pluridisciplinaires et itératives, dans le domaine, reconnu comme majeur aujourd'hui, de la composition de la ville contemporaine autour de la mobilité. C'est cette vision qu'il entend faire partager par le travail de l'agence Duthilleul qu'il a créée en 2012. Sur la Ligne 15 Sud, l'agence Duthilleul est chargée de la conception des gares de
Pont-de-Sèvres et de Noisy-Champs.
King Kong
L'atelier d'architecture King Kong, fondé en 1994 à Bordeaux, par Paul Marion, Jean-Christophe Masnada, Frédéric Neau et Laurent Portejoie, a réalisé de nombreux équipements culturels, mais également des projets d'aménagements urbains ou de logements. Sur la Ligne 15 Sud, l'atelier King Kong est chargé de concevoir la gare de
Architecte et urbaniste, Philippe Gazeau est soucieux d'investir dans une recherche efficace et une innovation pragmatique. Dans cet esprit, il a réalisé un grand nombre de programmes dans des contextes différents, et depuis quelques années, s'investit dans la conception de projets de très grande échelle architecturale et urbaine. Sur la Ligne 15 Sud, l'agence est chargée de concevoir les gares de Fort d'Issy Vanves – Clamart et de
Villejuif – Louis Aragon.
Fruit de l'alliance entre Marin + Trottin architectes d'une part et Anne-Françoise Jumeau architectes/afja d'autre part, Périphériques exerce principalement ses activités dans les domaines de l'architecture et de l'urbanisme. Son expérience porte sur le logement autant que sur les équipements culturels, d'enseignement, ainsi que le tertiaire. Sur la Ligne 15 Sud, Périphériques est chargé de concevoir la gare de
Chatillon - Montrouge.
L'agence parisienne Richez Associés, animée par Thomas Richez, Frédéric Blerot et Vincent Cottet, mène des projets de bâtiments, notamment HQE et BBC, de logements, de bureaux et d'équipements publics. Elle dirige également des opérations d'aménagement et se pose comme intervenant de référence en espaces publics. En particulier, elle a développé une expertise en matière de conception urbaine des tramways. Sur la Ligne 15 Sud, l'agence Richez Associés est chargée de concevoir la gare de Champigny Centre et de Bry-Villiers-Champigny, ainsi que le
site industriel de Champigny.

Valode & Pistre
Denis Valode et Jean Pistre, d'abord attachés à la recherche sur le logement, ont élargi leur champ d'action en s'ouvrant de manière approfondie au monde du travail et de l'industrie, ainsi qu'aux équipements culturels, sportifs et commerciaux. Désormais en charge de grands projets urbains en France et à l'étranger, ils continuent à développer leur démarche assise sur la pluridisciplinarité des problématiques et la contextualité des projets. Sur la Ligne 15 Sud, Valode & Pistre est chargé de concevoir la gare des Ardoines
et du Vert de Maisons.
Les artistes et illustrateurs
Françoise Huguier photographie à travers le monde, elle traverse l'Afrique en 1988 et 1989 sur les traces de l'Afrique Fantôme de Michel Leiris, elle va en Sibérie en 1993 où elle réalise un journal photographique pendant 6 mois. Après une longue immersion dans les appartements communautaires de Saint Petersbourg, elle retourne dans les pas de son enfance de prisonnière du Viêt Minh au Cambodge. En 2014 elle pénètre au plus profond des classes moyennes de Asie du Sud-Est illustrant ainsi l'évolution des sociétés post-modernes. En 2015, après avoir photographié Séoul en 1982, elle retourne en Corée où elle travaille sur les différentes générations et la transformation radicale de cette société. Cette année aussi, elle est partie en Indonésie, à Bandung, pour travailler sur la mode du hidjab et les groupes de métal. Une exposition monographique lui a été consacrée à la Maison Européenne de la Photographie, « Pince moi, je rêve » l'année dernière. Photographe de théâtre et assistant de studio à ses débuts, Pierre-Olivier Deschamps voit son travail diffusé très rapidement par le quotidien Libération. Il est l'un des premiers photographes à rejoindre l'Agence VU. Il réalise alors de très nombreux portraits dans le monde de la littérature et du cinéma et participe à l'essor d'une nouvelle photographie de reportage. Depuis une dizaine d'années, au travers de publications presse et de collaborations institutionnelles, il s'intéresse à l'architecture et au paysage urbain sous toutes ses formes. Il a dressé, dernièrement, un état des lieux photographique de la friche du grand magasin La Samaritaine en vue d'exposition et de publication. Il prépare actuellement un ouvrage sur le Versailles caché en accord avec la conservation du château de Versailles.
Ange Leccia
Depuis les années 1980, Ange Leccia mène simultanément une réflexion sur l'objet et un travail sur l'image en mouvement. Plasticien et cinéaste, Ange Leccia attire ainsi notre attention sur la violence et la puissance de certains objets contemporains issus de l'industrie technologique en confrontant des voitures ou des motos, des téléviseurs ou des projecteurs… Parallèlement, Ange Leccia se sert de la vidéo, non dans un contexte narratif comme dans un film cinématographique, mais plutôt par la répétition d'images en boucle, permettant au spectateur de saisir l'œuvre dans l'instant ou de l'appréhender dans le temps sur un mode contemplatif. La démarche d'Ange Leccia nourrit le MAC VAL depuis sa création, l'artiste a récemment conçu l'installation « Logical Song » en 2013 dans les espaces du musée.
Diane Berg
Eva Le roi
Illustratrice-architecte, Diane Berg réside et travaille Eva Le roi collabore avec plusieurs bureaux d'archi- à Paris. Ses dessins proposent une relecture sensible tecture et d'urbanisme. Elle a réalisé de nombreux des espaces et des territoires. dessins pour des projets architecturaux, des biennales d'architecture et des projets éditoriaux. Laurent Bourlaud est illustrateur, graphiste et auteur de bande dessinée. Il réalise actuellement la communi- Morgane Parisi est une créatrice d'image qui navigue cation graphique du Carré Magique, Pôle national des entre l'illustration, la bande dessinée et le graphisme. arts du cirque en Bretagne. Elle est fortement inspirée par les sciences humaines et adore créer des images à caractère scientifique, ethnologique et cartographique.
Julien Billaudeau réalise des illustrations pour l'édition et la presse jeunesse. Passionné par les techniques d'impression, Julien Billaudeau pratique la gravure sur Gilles Peltier réalise des illustrations et des bandes bois et la sérigraphie.
dessinées portant sur des scènes de la vie quotidienne avec un certain décalage.
Après des études de design et d'histoire de l'art, Guillaume Carreau s'est spécialisé dans la pratique Architecte de formation, Patrice Rambaud est un du dessin. Que ce soit en bande dessinée, lors de dessinateur urbain qui s'est donné pour objectif de spectacles pour du dessin en direct ou encore un représenter les arrondissements parisiens à travers graphisme pratiqué avec des publics, il travaille avec « l'oeil d'un pigeon ». la contrainte pour trouver de nouvelles manières de dessiner et raconter.
A la fois architecte et illustrateur, Guillaume Ramillien Pina Chang
travaille sur des projets aux échelles variées. Son Pina Chang aime représenter des étrangers, des per- travail est fondé sur les spécificités identitaires des sonnes âgées, des vagabonds, autant d'individus en lieux, saisies à travers leur mémoire, leur réalité et leur marge des sociétés humaines et qui évoluent à leurs Héloïse Chochois réalise des illustrations et des M.LeRouge est un dessinateur qui aime à envisager bandes dessinées. Elle a créé de nombreuses illus- le dessin dans sa dimension narrative et de manière trations scientifiques à destination du jeune public. transversale. Ainsi sa pratique s'oriente-elle autour du graphisme, de l'illustration, de la bande dessinée mais également de la performance et du concert dessiné. Alexandre Clérisse réalise des bandes dessinées, des illustrations jeunesses, et des visuels plus institution- nels comme des affiches pour des événements. Thibaut Rassat est architecte et illustrateur. Après avoir travaillé plusieurs années en tant qu'architecte, il se concentre plus récemment sur l'illustration. L'architec- ture et la ville restent au centre de ses recherches et Les illustrations et images de bande dessinée imagi- projets de diverses natures : illustration, bande- nées et réalisées par Camilo Collao ont comme sujet la dessinée et design graphique.
ville et ses scènes de vie quotidienne. Antoine Corbineau
Sous la double casquette d'illustrateur et de graphiste, Antoine Corbineau a travaillé pour des agences de design et de publicité internationales. Passionné par la cartographie, il représente des villes comme Paris ou Nantes avec sa propre sensibilité.
Les acteurs du projet
Etablissement public de l'Etat, la Société du Grand Paris est chargée de la
conception et de la réalisation du Grand Paris Express, futur métro de grande capacité qui reliera Paris aux grands pôles stratégiques de la région Ile-de-France.
Le Grand Paris Express représente 4 nouvelles lignes de métro automatique, près de 200 km et 68 nouvelles gares. Les objectifs sont clairs : améliorer la vie quotidienne des habitants et des entreprises, favoriser l'égalité des territoires franciliens, conforter le développement urbain de l'agglomération et renforcer l'attractivité de la région capitale dans la compétition mondiale entre les Nouveaux tramways, couloirs de bus, prolongements de lignes de métro, amélioration des correspondances… Le Conseil départemental du Val-de-Marne
s'engage et se mobilise au quotidien pour donner à chacun la possibilité de se déplacer dans les meilleures conditions.
Il se saisit aussi du formidable levier du Grand Paris Express pour démultiplier les opportunités d'accueil de nouvelles activités , de milliers d'emplois , pour encourager le développement équilibré du territoire.
Si le Conseil Départemental impulse et finance des projets de transports collectifs, réalise des études et, parfois, mène les travaux, il a également l'ambition d'accompagner les mutations de son territoire vers le futur. Engagé depuis 2006 et la création d'Orbival pour la réalisation d'un métro en banlieue, le Conseil départemental est aujourd'hui un des principaux partenaires de la Société du Grand Paris pour la construction du Grand Paris Express.
www.valdemarne.fr Le MAC VAL a ouvert ses portes au public le 17 novembre 2005. Par la mise en
oeuvre de son projet scientifique et culturel décliné dans la programmation proposée au public, il a acquis un statut d'équipement artistique et culturel structurant sur le territoire du département du Val-de-Marne. Le MAC VAL s'ancre dans la politique culturelle du Conseil général et défend le droit à la culture et l'excellence artistique pour tous. Il illustre la conviction qu'un soutien à la Musée d'art contemporain
création artistique, tourné résolument vers le public, concourt à l'épanouissement de chacun, à la connaissance de l'autre, au respect mutuel, à la cohésion sociale. Le MAC VAL interroge le présent comme les bouleversements du territoire et de la société pour mieux les éclairer et produire, grâce au regard des artistes, des questionnements et du sens face à ce qui est souvent donné pour acquis.
Créée en 2006 à l'initiative du Conseil général du Val-de-Marne et des villes directement concernées par le projet, l'association Orbival a pour objet de
promouvoir un métro en rocade assurant une traversée rapide du département, sans transiter par Paris. Elle assure également la sensibilisation autour du Grand Paris auprès du public francilien et notamment les habitants du Val-de-Marne, des entreprises et des décideurs. La mobilisation autour d'Orbival est unanime et n'a cessé de s'élargir : élus, acteurs institutionnels, économiques et sociaux, habitants… ils sont aujourd'hui plus de 60 000 à soutenir l'association. L'Institut national de l'audiovisuel (INA) est une entreprise publique culturelle de
l'audiovisuel chargée de la sauvegarde, de la valorisation et de la transmission de notre patrimoine audiovisuel. L'INA est partenaire artistique du projet et de l'œuvre immersive d'Ange Leccia, créée à partir d'archives de films. Une exposition produite et présentée
Société du Grand Paris
par la Société du Grand Paris
Direction de projet Ligne 15 Sud : Philippe Yvin, président du directoire de la Claire-Hélène Coux, Guillaume Pons Société du Grand Paris Communication, presse et partenariats : Odile Chamussy, Joachim Mizigar, En partenariat avec le Département du
Val-de-Marne et l'association Orbival
Sites de maintenance : Claire Blanchard Christian Favier, Président du Conseil Conférences : Catherine Barbé, départemental du Val-de-Marne, Président Edouard Dambrine de l'association Orbival Identité visuelle et graphique : Stéphanie Navarro Maquettes et images de gare : Alexia Fabre, conservateur en chef du Erica Bonomi et Isabelle de Calan Assisté pour la communication de l'agence Quai3 : Simon Doux, Amandine Pesque, Scénographie et graphisme -
Intégral Ruedi Baur Assisté pour la médiation par Alice Martel Direction artistique : Ruedi Baur pour l'agence ARTER Coordination : David Thoumazeau Assisté pour la gestion et coordination des contenus par Céline Cardin Coordination générale -
Et l'ensemble des équipes de la Société du Société du Grand Paris Valérie Vernet, Commissariat : Alexia Fabre Production déléguée - ARTER
Secrétariat Général : Emmanuelle Tridon Direction du projet : Communication : Joana Idieder Jean-Dominique Secondi Presse : Anne Samson Coordination générale : Emma Buttin assistée par Lucie Gautrain, Anaïs Viand et Conseil départemental du
Communication : Pauline Baumaire Presse : Jean-Pierre Delahaye Communication : Emmanuelle Dugravot Ouverture de l'exposition au public :
Du 13 juin au 20 septembre 2015 Vernissage le 12 juin 2015 (sur invitation) Visite réservée à la presse le 11 juin 2015 Horaires d'ouverture :
Du mardi au vendredi : 10h – 18h Samedi, dimanche et jours fériés : Accès au musée :
En métro / RER / train Ligne 7 (dir. Mairie d'Ivry) ou tramway T3, arrêt Porte de Choisy. Puis bus 183 (arrêt MAC VAL) Ligne 7 (dir. Villejuif) arrêt terminus. Puis bus 180 ou bus 172 (arrêt MAC VAL) Ligne 8 (dir. Créteil-Préfecture) arrêt Liberté. Puis bus 180 (arrêt MAC VAL) RER C : gare de Vitry / Seine. Puis bus 180 RER D : gare de Maisons-Alfort / Alfortville. Puis bus 172 (arrêt Henri de Vilmorin) A 5 km de Paris. Depuis le périphérique (sortie Porte d'Italie ou Porte d'Ivry), rejoindre la Porte de Choisy, puis prendre la D5 jusqu'à la place la Libération à Vitry- sur-Seine (sculpture de Jean Pour plus d'informations :
p. 2 - Illustration de l'ouvrage de François Maspero, Les Passagers du Roissy Express, 1990 p.4 - Photo de Philippe Yvin - Société du Grand Paris p.6 - Photo de Christian Favier - Conseil départemen- tal du Val-de-Marne p.10 - Photo d'Alexia Fabre - G. Pinkhassof p.12 - Carte du Grand Paris Express, Novembre 2013 - Société du Grand Paris p.13 - Carte de la Ligne 15 Sud- Société du Grand Paris p.14 - Photo du Ruedi Baur - Intégral Ruedi Baur p.16/17 - Plan de l'exposition - ARTER p.18 - Esquisse du parvis devant le MAC VAL - Intégral Ruedi Baur / Photo de l'œuvre de Julien Berthier, La Concentration de services - MAC VAL p.19 - Plan général de la ville de Paris en 1900 avec le bois de Boulogne et le bois de Vincennes / Vue satel- lite de l'agglomération de Paris / Carte de l'occupation physique des sols du Grand Paris - APUR / Carte de synthèse du SDAURP (Schéma directeur d'aménage- ment et d'urbanisme de la Région Parisienne) en 1965 p.20 - Voyage aux confins du Grand Paris - Françoise Huguier p.21 - Photo de la carte du Grand Paris Express - Société du Grand Paris / Vue d'exposition - Intégral p.22 - Vue d'un tunnelier - Société du Grand Paris / Réunion de concertation sur le projet - Société du Grand Paris / Robert Wilson, La Mer, Métro de Naples - Société du Grand Paris p. 23 - Image d'une coupe géologique de la Ligne 15 Sud - Société du Grand Paris / Photo d'une carotte de sondage - Société du Grand Paris p.24 - Esquisse de la séquence - Intégral Ruedi Baur p.25 - Esquisses de la séquence - Intégral Ruedi Baur p.26 - Vues géolocalisées de futurs sites de gares du Grand Paris Express - Pierre-Olivier Deschamps p.27 - Vues de l'installation Logical Song (2013) d'Ange Leccia - MAC VAL / Images d'archives de l'INA p.28 - Perspective de la future gare de Créteil L'Echat - ANMA (image non contractuelle) / Photos de la maquette de la future gare de Créteil L'Echat p.28 - Photos d'ateliers jeune public - MAC VAL p.32 - Photo de Françoise Huguier - Cyril Zannettacci / Photo de Pierre-Olivier Deschamps / Photo d'Ange Tous droits réservés.
Réalisation : ARTER
Conception graphique : Intégral Ruedi Baur
Contacts presse :
Amandine Pesque : 01 40 41 56 17 Alois Nuffer : 01 40 41 54 84 contacts presse : Amandine Pesque : 01 40 41 56 17 Alois Nuffer : 01 40 41 54 84

Source: https://www.societedugrandparis.fr/wp-content/uploads/2015/06/expo_grandparisexpress_macval_dossier.pdf

División de enfermería

División de Enfermería Servicio de Cirugía Cardiaca. Instituto Cardiovascular Programa de Educación al Paciente con Cardiopatía Guía Informativa Cirugía de Prótesis Valvular Guía informativa cirugía cardiaca-valvular Esta guía está pensada y elaborada para usted que se le ha

Email : webview : march 2016 archive

Share this: March 2016 Volume 11 Number 1 Now Is the Time… to Register From the Editor for the 2016 BIO Conference The generosity of BIO memberswhen it comes to stepping up andhelping out is one of the mostgratifying things for me here atTBC. When I put out a call forassistance, people respond. Casein point: This month differentorganizations in New York areoffering programs of interest tobiographers that I would like tocover in the April issue. Ourdedicated and intrepid NYCcorrespondent, Dona M unker,would attend all of them if shecould, but logistics make itimpossible. At BIO board member